Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Patrimoine-de-musique-arabo-andalouse

Noubat Mezmoum de l'école tunisienne

20 Avril 2015 , Rédigé par Abdallah Bouchenak Publié dans #Les noubas de musique arabo andalouse

Selon al-Tifashi al-Gafsi (xiiie siècle), la nouba se compose des pièces suivantes : le nashîd (récitatif), l'istihlâl (ouverture), le ‘amal (chant sur un rythme lourd), lemuharrak (chant sur un rythme léger), le muwashshah et le zadjal. Si l'on se réfère au cheikh Muhammad al-Dharif (xive siècle), les noubas enchaînaient autrefois treize modes musicaux différents : sikah, dhîl, rmal, asbahân, raml al maya, mazmûm, ‘irâq, hsîn, nawâ, rasd al-dhîl, mâya, rasd et asba‘ayn. C'est à Mohamed Rachid Bey, mélomane, oudiste et violoniste, que l'on doit d'avoir remanié et fixé le répertoire des noubas tunisiennes : il en arrange les différentes parties et y ajoute des pièces instrumentales d'inspiration turque. On lui attribue également la composition de la majeure partie des pièces instrumentales des noubas, à savoir les ouvertures (istiftâh et msaddar) et les intermèdes (tûshiya et fârigha).

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article